· 

Maïtaké

Le maïtaké (Grisolla frondosa) est un champignon japonais de plus en plus connu. 

 

Ce champignon est comestible et les japonais en mangent souvent dans la soupe et en tempura. Surtout reconnu comme ayant une bonne saveur. En France, j'ai trouvé des maïtaké dans une épicerie spécialisé, et c'était inévitable d'en acheter!!! Ça faisait longtemps, ça me manqué! 
Dans le Kampo, médecine traditionnelle japonaise, un autre champignon; polypodes umbellatusqui ressemble à la forme du maïtaké. Il s'appelle Chorei-maïtaké. (chorei signifie la crotte de sanglier qui est inspiré par la forme de mycélium.) Il se trouve dans la recette de certains Kampo diurétiques. 
 
Quand au maîtaké, il est plutôt consommé dans la cuisine. Il est riche en polysaccarides qui permettent d'éviter d'hypercholestérolémie et d'hyperglycémie. Le maïtaké est aussi connu comme un champignon qui est riche en ergostéroles et bêta-gulcanes. Les ergostéroles sont précurseur de la vitamine D2. Ils se transforment en vitamine D2 grâce aux  ultras violets. On peut le laisser sécher au soleil pour la conservation et pour augmenter la quantité de vitamine D2. Les bêta-gulcanes supportent le système immunitaire. Dans le maïtaké, il y a une substance unique; MD-Flaction. Elle active NK-celles et les macrophages qui luttent contre les cellules cancéreuses qui s'est renouvelle tout les jour dans notre corps. Donc la consommation du maïtaké est très intéressante pour le bien-être, pour éviter le syndrome métabolique, et enfin aussi pour la  prévention de cancer.